Les enjeux

Le fabricant d'encres est un élément central de la chaine de fabrication. Il est confronté à de multiples besoins, émanant de 4 entités : l'imprimeur, le conditionneur, l'industrie utilisatrice de l'imprimé et le consommateur final. Le fabricant a le souci constant de contribuer à assurer la sécurité d'emploi du produit imprimé et l'innocuité de son impact sur l'environnement.

Les attentes du marché

Tous ces besoins, sont, pour le fabricant d’encres, des défis quotidiens.
Il lui faut gérer des enjeux multiples :

  • Enjeux TechniqueL'encre doit être adaptée au support, à la machine et répondre aux performances imposées à l'imprimé.

    Il importe de distinguer les différents états de l'encre lors de son passage dans l'imprimeuse :



    • À l'état liquide, quand le cliché est en contact avec le support, l'encre doit permettre de reproduire le graphisme avec fidélité, dans sa nuance, sa finesse, sans bavures ni manques. La compatibilité entre encre et support doit être parfaite, grâce à l’adaptation de l'encre à la nature spécifique du support. À grande vitesse d'impression, l'encre doit rester homogène, sans former de brouillard qui salirait l'imprimé, sans provoquer de collage en pile ou en bobine (pouvant être dû à un séchage trop lent) …
    • À l'état de film solide, après séchage, l'encre doit adhérer au support. Encre et support forment alors une unité : l'imprimé. Le film d'encre doit répondre aux exigences de l'utilisateur de l'imprimé : résistance à la rayure, au froissement, solidité à la lumière, bonne tenue à l'humidité, au froid ou à la chaleur …
    Toute modification dans le matériel d'impression, dans la nature des supports imprimés, toutes performances complémentaires souhaitées pour le produit final, entraînent une nouvelle réflexion sur la formulation des encres.
  • Enjeux sanitaires et écologiquesIndustriels responsables, les fabricants d'encres sont conscients de l'importance de l'innocuité de leurs produits et l'absence d'action néfaste sur l'environnement.

    Ils suivent de très près l'évolution des connaissances sur les matières premières qu'ils utilisent. Toute substance sera retirée des formulations, s'il est prouvé qu'elle risque d'apporter un danger, et ceci bien que les quantités présentes sur un film d'encre soient infimes, est retirée des formulations.

    Les membres de l'AFEI se sont collectivement engagés à exclure de leurs formulations les substances étiquetées toxiques ou présentant des risque cancérigène, mutagène ou reprotoxique. (cf liste d'exclusion EUPIA)
  • Enjeux économiques
    Pour un produit alimentaire ou purement intellectuel (journal, magazine), la présentation influe considérablement sur sa vente. La qualité de l'encre est un critère indispensable au pouvoir d'attraction de l’imprimé ou de l'emballage.

    D’un point de vue productivité, le facteur temps est un paramètre prioritaire pour l'imprimeur. Les machines doivent tourner rapidement. Tout arrêt lié à un choix inapproprié de l’encre risque de remettre en cause le processus d’impression ou le rendu final du support.

    Les besoins de performances accrues, l’évolution des matières premières et de leurs coûts pèsent sur le prix de revient des encres.

    Les fabricants d'encres sont sollicités plus que jamais, par leurs clients, pour apporter un suivi technique personnalisé.

    À ceci s'ajoute la nécessité de s’adapter à un contexte réglementaire en constante évolution.

    L’ensemble de ces exigences sous-entendent des ressources importantes qui ont un impact inévitable et incompressible sur l'économie des encres.

Designed by FOJUMO - Copyright © 2014 FIPEC - AFCALE - AFEI - SIPEV - SPB