Historique

Depuis la naissance de l’écriture, l’histoire des encres d’imprimerie est intimement liée à celle des moyens d’expression, de communication et de conditionnement. Son développement a suivi celui des techniques d’impression et des matériaux imprimables. Dans un imprimé, ce sont les encres qui répondent :

  • au désir d'esthétique, en permettant des reproductions de plus en plus fidèles
  • à la sécurité des utilisateurs, par la sélection des composants
  • aux impératifs écologiques, lors de leur utilisation, et de l'élimination des imprimés après usage
  • aux nécessités économiques et de productivité avec la nécessité d’accélérer les tirages.

Face aux défis de toutes natures, conscients de leurs responsabilités, les fabricants d'encres anticipent et orientent l'évolution de leur environnement. L’encre est un produit sophistiqué qui s’adapte en permanence à son environnement. Le chimiste des encres d'imprimerie n'est plus le compagnon de Gutenberg. Il doit maitriser des connaissances pointues comme :

  • les lois de la physique : celles de l'optique, de l'électricité statique, de la thermodynamique...
  • les lois de la chimie : chimie des polymères, photochimie, chimie des colloïdes...

Quelques dates marquantes :

2400 av JC :
- apparition des premières encres.


Ve siècle avant JC :   
- l’encre arrive en occident


IXe siècle :
- Premier imprimé connu 


XIVe-XVIIe siècle :    
- premiers supports imprimés (sacs magasins, journaux, papiers peints).
- bible de Gutenberg (1450) 


XVIIIe siècle :         
- le Britannique Stanhope réalise la première presse entièrement métallique. 

- invention de la lithographie (1796)


XIXe siècle :
- première fabrique d'encres à Lorilleux (1818)
- invention de la linotype (1885), machine d’imprimerie qui utilise un clavier alphanumérique à 90 caractères permettant de composer une ligne de texte complète en un seul bloc de plomb

XXe siècle :
- apparition du système de plaques qui peut indifféremment comporter du texte ou une image, qui se substitue aux lignes-blocs. C’est la naissance des plaques offset (1940)
- développement de nouveaux procédés d’impression (flexo, héliogravure, offset) (1950)
- développement des procédés d’impression numérique (1990)


XXIe siècle :
- poursuite de l’amélioration des performances des machines et des procédés d’impression
- développement de l’impression numérique

Designed by FOJUMO - Copyright © 2014 FIPEC - AFCALE - AFEI - SIPEV - SPB