Approche en fillière

L’approche en filière est une démarche qui permet aux différents intervenant dans la chaîne graphique de travailler ensemble et de mutualiser sur des sujets communs. Deux exemples illustrent cette démarche de collaboration :

Printpower
Print Power est une organisation paneuropéenne dédiée à la promotion du média imprimé et à son rôle dans les campagnes et les programmes intégrés modernes de marketing. L’organisation regroupe une large variété de sociétés et d’organismes (dont l’AFEI) représentant la chaîne de valeur complète du média imprimé – production, distribution, impression, contenu et livraison.  Ceci donne à Print Power un niveau d’expertise et d’expérience unique dans tous les domaines de l’industrie de l’impression.
Plusieurs campagnes de communication ont été lancées afin de mettre en valeur les qualités du document imprimés.

Le CLAC
Le CLAC, Comité de Liaison de l’ANIA (Association Nationale des Industries Alimentaires) et du CLIFE (Comité de Liaison des Industries Françaises de l'Emballage), est une plate-forme filière inédite qui regroupe les fédérations françaises de fabricants d’emballage (matières plastiques, papiers/cartons, emballages métalliques, encres, adhésifs...) et l’agro-alimentaire concernés par le contact alimentaire*. En tant que membre permanent, la commission technique de l’AFEI y joue un rôle actif. Elle participe aux groupes de travail, suit les orientations de la filière agroalimentaire et participe aux discussions. Elle fait le relais vers ses partenaires de la chaîne de l’emballage français et européen en liaison avec EuPIA. Elle entretient des contacts avec l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments (Anses).

Interview d’Alain Bébius
Direction de la sécurité alimentaire chez Nestlé,
Président du Groupe des contaminants et les matériaux d'emballage pour l'ANIA,
Initiateur et co-président du CLAC.

Quelle est la vocation du CLAC ?

Alain Bébius : Le CLAC est né en 2004 d’une volonté de regrouper les industriesde l’agro-alimentaire avec les transformateurs d’emballage, associés aux fabricantsde colles et d’encres d’imprimerie. Dans une démarche commune, nous répondons à une charte encourageant la transparence et la mise en oeuvre de stratégies fiableset responsables en matière de sécurité des emballages au contact des alimentsmis sur le marché. Notre objectif est de prévenir les risques sanitaires et deproduire des documents rendant plus accessibles les phénomènes de migration (documents légaux, guide de bonnes pratiques de la profession).

Quels sont vos travaux en cours ?

Nous actualisons en permanence nos documents, par exemple sur les biocidesou sur les nanomatériaux, nous mettons à jour les « templates » et les guidesdestinés aux membres des fédérations « alimentaires » et « emballages ».Actuellement, nous finalisons un FAQ sur les nanotechnologies et les plastifiants.Nous travaillons également en collaboration avec les instances internationalessur le contrôle de la sécurité alimentaire, et relayons le Programme Safe FoodPack Design autour du thème « Conception raisonnée d’emballages alimentaires plastiques sûrs ».

Le CLAC est une exclusivité française qui pourrait s’exporter ?

Le principe de commissions transversales travaillant dans un intérêt commun pour favoriser les accords sur des sujets de santé publique et les contrôles sur les matériaux au contact des aliments, intéresse beaucoup nos homologues étrangers. En novembre 2012, lors du 6e congrès asiatique ILSI sur la sécurité alimentaire et la nutrition à Singapour, l’initiative du CLAC a suscité des réactions très positives et des contacts ont été pris en Asie et en Australie. Le contrôle et la qualité des emballages alimentaires sont des préoccupations planétaires qu’une organisation en filière permet de mieux maîtriser.

Designed by FOJUMO - Copyright © 2014 FIPEC - AFCALE - AFEI - SIPEV - SPB