Thumbnail image

Partout mais invisible, la colle ne déclenche pas toujours une vocation spontanée.

Pourtant, la découverte du secteur éveille chez les professionnels des vocations, voire des passions auquel ils restent fidèles.

Pourquoi ? Pour la multitude et la diversité des secteurs d’activité concernée, pour la recherche d’innovation permanente imposée, pour les défis à relever, pour les nombreuses compétences demandées et les opportunités offertes.

Evolution des matériaux, nouvelles technologies ou méthodes d’application, législation, nouveaux marchés… Le secteur des colles est vivant, évolutif et varié.

Branches d’activité  ET METIERS

Filières professionnelles du collage dans la fabrication et l’utilisation :

  • Chimie
  • Production
  • Application

Les métiers des secteurs du collage, de l’étanchéité et du jointement :

  • Chimistes (techniciens, ingénieurs) : formulation, expérimentation
  • Conducteurs d’équipement spéciaux
  • Commerciaux, technico-commerciaux (forte évolution de ce profil)
  • Marketing, communication
  • Management

Les tendances : poids de plus en plus important du technique et réglementaire sous l’impulsion des certifications, normes, généralisation du contrôle qualité chez les clients, réglementation => fort développement des métiers juridiques, technico-commerciaux et ceux associés à la qualité


Les débouchés : en Europe, les PMI se placent de plus en plus comme principal recruteur. Les opportunités d’emploi et d’évolution sont aujourd’hui et de plus en plus dans les petites structures. L'évolution des technologies de la colle offre de belles perspectives d’avenir pour les ingénieurs.

Le rôle pédagogique de l’Aficam de faire prendre conscience que 90% du marché de l’emploi européen sont concentrés sur les entreprises < 100 personnes contrairement au reste du monde où les grands groupes détiennent le marché.